Un moment d’arrêt

Ces images représentent des corps féminins dont le visage se dérobe à notre regard. Qui sont ces femmes ? Que font-elles ? Se reposent-elles ? Sont-elles mortes ou sont-elles simplement rêveuses ? Pourquoi ont-elles laissé leurs corps tomber au sol ? Ont-elles été abandonnées ? Ont-elles décidé de tout abandonner ?

Les photos sont imprimées sur de grands formats 80 cm x 80 cm. Le papier est laissé tel quel, il n’est collé sur aucun support, ce qui le rend à la fois souple et fragile. L’impression de délicatesse du matériau est renforcée par son système d’accrochage : des pinces maintiennent les photographies comme les épingles d’un collectionneur maintiennent les papillons qu’il observe.

 

Vues d’exposition lors du Prix du Hainaut Arts Plastiques au musée Ianchelevici.